0
Panier 0,00 €
MON PANIER (0)

Vous avez 0 livres dans le panier

Vous n'avez aucun livre dans votre panier

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port TTC Gratuite en magasin !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander

NOS MINI-BOUTIQUES

Tous les rayons

Editeurs

Hélion

Hélion
9782850259647

Jean Hélion (1904-1987) a traversé le XXe siècle en ligne brisée. Sa vie ferait à elle seule un livre : enfant, il aperçoit la Première Guerre mondiale du haut d'un grenier à Amiens ; jeune homme, il fait l'expérience de la misère à Paris et, séduit par le communisme, fait le voyage d'URSS, d'où il revient troublé ; un nouveau voyage le conduit aux États-Unis où il découvre la force et la violence du capitalisme ; en 1939, il se jette dans la guerre et connaît la captivité en Silésie ; il...

PRIX CROCBOOK !

15,00 €

Ancien prix 79,00 €

Votre remise -81.01%

Neuf

Ce produit n'est plus en stock

Jean Hélion (1904-1987) a traversé le XXe siècle en ligne brisée. Sa vie ferait à elle seule un livre : enfant, il aperçoit la Première Guerre mondiale du haut d'un grenier à Amiens ; jeune homme, il fait l'expérience de la misère à Paris et, séduit par le communisme, fait le voyage d'URSS, d'où il revient troublé ; un nouveau voyage le conduit aux États-Unis où il découvre la force et la violence du capitalisme ; en 1939, il se jette dans la guerre et connaît la captivité en Silésie ; il s'évade, traverse l'Allemagne et la Belgique, séjourne quelque temps dans Paris occupé, passe la ligne de démarcation et rejoint les États-Unis pour y publier un best-seller qui incite les Américains à s'engager contre le nazisme ; peu après, lui dont la situation financière a jusque-là toujours été difficile, épouse Pegeen Guggenheim, fille de la richissime et extravagante Peggy. On pourrait croire ses aventures terminées : elles le sont si peu qu'Hélion est encore militant pacifiste en pleine guerre froide, participe à Mai 68 et, jusqu'à ses dernières années, se montre dans son journal un commentateur critique de l'actualité internationale. On ne saurait s'attendre à ce que son œuvre soit moins accidentée que sa vie. Commencée au " marché aux croûtes " de Montmartre, son initiation à l'art moderne prend un tour nouveau quand, à la fin des années 1920, Hélion devient l'un des animateurs les plus actifs du mouvement abstrait. Ses amis se nomment Torres-Garcia, léger, Mondrian et Van Doesburg - et encore Arp, Mirô et Calder. Membre d'Art concret puis d'Abstraction-Création, théoricien, fondateur de revues et propagandiste de son esthétique, Hélion joue un rôle décisif dans le Paris du début des années 1930 et dans le New York de la seconde moitié de la décennie. Il est aussi, à partir de 1938, le premier à remettre en cause l'abstraction qu'il a tant contribué à développer. Peu avant la guerre, il se met à peindre des têtes, des cyclistes et des passants. À son retour à New York en 1943, il continue dans cette voie solitaire, au risque de n'être compris d'à peu près personne. Jusque-là connu et célébré comme l'un des champions de l'avant-garde, il est traité de renégat par tous ceux qui ne comprennent pas son évolution " à rebours ". De ce moment aux années 1960, à mesure qu'il s'oriente vers un réalisme de plus en plus minutieux, il traverse un désert où ne l'accompagnent ni galeristes, ni critiques, ni collectionneurs - et très peu d'artistes. Ultime métamorphose : ses vingt dernières années sont celles d'une explosion de couleurs qui transfigure les thèmes urbains, les allégories politiques et jusqu'aux natures mortes en harmonies chromatiques extravagantes. Hélion réussit la synthèse de sa géométrie abstraite et de sa figuration. Il invente une peinture singulière et acide, simplifiée et complexe, qui ne cesse depuis d'influencer les artistes contemporains.

L'auteur :
Philippe Dagen est historien de l'art contemporain, professeur à la Sorbonne (Paris I), critique d'art au Monde ; il a publié de nombreux ouvrages d'histoire de l'art comme Le Silence des peintres. Les artistes face à la Grande Guerre (Fayard, 1996), L'Art français, XXe siècle (Flammarion, 1998) et des essais sur la situation de l'art contemporain comme La Haine de l'art (Grasset, 1991) ou L'Art impossible. De l'inutilité de la création dans le monde contemporain (Grasset, 2002), et le catalogue de l'exposition De mémoires (Hazan, 2003).

Auteur(s)Philippe Dagen (Auteur)
EditeurHazan
Langue(s)Français
Dimensions (H x L)32 cm x 27 cm
Nombre de pages291
Poids2 437 g
Emplacement12.D
Code barre9782850259647
ISBN978-2850259647
Loading...