0
Panier 0,00 €
MON PANIER (0)

Vous avez 0 livres dans le panier

Vous n'avez aucun livre dans votre panier

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port TTC Gratuite en magasin !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander

NOS MINI-BOUTIQUES

Tous les rayons

Editeurs

Les grands contes d'Andersen

Les grands contes d'Andersen
9782226118608

Le talent merveilleux de Hans Christian Andersen a traversé le temps et résisté aux modes. Chaque nouvelle génération découvre l'enchantement de le lire, ou de le relire pour le simple plaisir de se replonger dans l'univers subtil et singulier de ses contes. Animaux ou êtres fantastiques, les personnages d'Andersen ont tous un cœur humain et nous font partager leurs sentiments les...

PRIX CROCBOOK !

8,00 €

Ancien prix 18,50 €

Votre remise -56.76%

Neuf

Ce produit n'est plus en stock

Le talent merveilleux de Hans Christian Andersen a traversé le temps et résisté aux modes. Chaque nouvelle génération découvre l'enchantement de le lire, ou de le relire pour le simple plaisir de se replonger dans l'univers subtil et singulier de ses contes. Animaux ou êtres fantastiques, les personnages d'Andersen ont tous un cœur humain et nous font partager leurs sentiments les plus tendres comme leurs émotions les plus violentes. Ce recueil rassemble huit beaux contes parmi les plus célèbres d'Andersen, merveilleusement illustrés par l'artiste russe Anastassija Archipowa qui vit à Moscou où elle a suivi les cours de l'école des Hautes études artistiques de WI Surikov.

L'auteur :
Andersen est né le 2 avril 1805 à Odense, au Danemark, dans une famille très pauvre. Son père, cordonnier, avait épousé une femme plus âgée que lui, très superstitieuse et presque illettrée. Son grand-père passait pour fou et sa grand-mère semblait sans cesse perdue dans ses rêveries. Malgré l'extrême indigence de la famille, le jeune Hans Christian apprit quand même à lire chez une voisine. Il fréquenta même une école privée. À quatorze ans, en 1819, il part pour Copenhague. Son rêve est de devenir auteur dramatique. Après trois ans de revers, la chance lui sourit enfin. En 1822, il rencontre un directeur de théâtre qui deviendra l'ami et le mécène qu'il cherchait. Grâce à son aide financière, il entre au collège de Slagelse. C'est en 1827 qu'il passe son baccalauréat. Il entre à l'université en octobre 1829. Il y acquiert une solide culture et y écrit beaucoup de poèmes, de pièces de théâtre et un ouvrage intitulé Essais de jeunesse. Son nom devient familier au public danois à partir de 1829 avec un poème en prose, dans le genre fantastique, Voyage à pied du canal de Holmen à la pointe Est d'Amager. L'année 1830 marque un tournant décisif mais contrasté dans la vie d'Andersen. Il réalise de nombreux voyages mais il est très malheureux en amour. Il obtient une bourse et visite l'Allemagne et la Suisse à la découverte des hommes et de leurs histoires. Il en tirera un recueil, Images d'un voyage dans le Harz et la Suisse saxonne, qui révèle son talent d'observateur, sa passion pour les antiquités légendaires, sa sympathie pour le petit peuple. Il obtient une nouvelle bourse de voyage en 1833, cette fois pour la France et l'Italie. C'est Rome qui servira de cadre à son premier roman, L'Improvisateur (1835), dont le succès est très grand puisqu'il sera traduit presque aussitôt en allemand, en italien et en français. C'est probablement par pure fantaisie ou par amusement qu'il se met à écrire, en 1835, en Italie ses premiers contes, ne se doutant guère qu'ils allaient le rendre célèbre. Son premier livre, Contes pour les enfants, rencontre immédiatement un très grand succès. Les contes ont été traduits en quatre-vingts langues. Les contes d'Andersen ont le mérite d'être accessibles à tous, quelles que soient les différences de milieux, de cultures ou de nationalités. Ils constituent une œuvre universelle par excellence. Andersen publiera dès lors un recueil par an et son succès ne se démentira jamais. Au dire de ses contemporains, Andersen savait merveilleusement raconter des histoires. Il était passé maître dans l'art d'improviser oralement et d'écrire tour à tour récits populaires ou légendes léguées par la tradition orale, définissant ainsi le folklore scandinave. Il écrivit en tout cent soixante-huit contes dont nul n'est macabre, sinistre ou totalement effrayant. Chacun témoigne du regard d'enfant d'Andersen, plein d'imagination, d'émerveillement et empli d'humour tendre et d'étonnement admiratif devant la vie. Il mourut à Copenhague le 4 août 1875.

Auteur(s)Hans Christian Andersen (Auteur), Anastasia Archipowa (Auteur), Anastassija Archipowa (Auteur)
EditeurAlbin Michel Jeunesse
Langue(s)Français
Dimensions (H x L)29,5 cm x 21,5 cm
Nombre de pages190
Poids1 115 g
Emplacement6.C
Code barre9782226118608
ISBN978-2226118608
Loading...