0
Panier 0,00 €
MON PANIER (0)

Vous avez 0 livres dans le panier

Vous n'avez aucun livre dans votre panier

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de port TTC Gratuite en magasin !
Taxes 0,00 €
Total TTC
Continuer mes achats Commander

ésotérisme

Sport - Sexualité - Santé - Bien-être

Rayons mini boutique

Editeurs

Le livre du Tantra

Le livre du Tantra
9782844549013

KUNDALINI : LA PUISSANCE DU SERPENT
Même si ces termes sont banalisés dans notre langue accueillante, le yoga, pas plus que le zen, n'est conçu au départ comme une méthode de relaxation à l'usage des populations agressées par le stress moderne. On distingue classiquement cinq formes de yoga : le jnana yoga, voie de la connaissance, le bhakti yoga, voie de...

PRIX CROCBOOK !

8,00 €

Ancien prix 16,00 €

Votre remise -50%

Stock dispo : 3 livres

Extrait :
KUNDALINI : LA PUISSANCE DU SERPENT

Même si ces termes sont banalisés dans notre langue accueillante, le yoga, pas plus que le zen, n'est conçu au départ comme une méthode de relaxation à l'usage des populations agressées par le stress moderne. On distingue classiquement cinq formes de yoga : le jnana yoga, voie de la connaissance, le bhakti yoga, voie de la dévotion, le karma yoga, voie de l'action, le hatha yoga de Patanjali, le raja yoga ou yoga royal, qui active la Kundalini et a recours à des exercices de respiration ou pranayama. Le Kundalini yoga fait partie de la tradition tantrique. Si vous connaissez le yoga, il faut alors vous informer sur le Tantra. En sanskrit, Tantra signifie «trame». Cette tradition est distincte de la religion brahmanique issue des Vedas et des Upanishads, quoique son corpus de textes se soit construit sur la base de cette religion instituée qu'elle subvertit en de nombreux points, ne serait-ce que par la transgression majeure du non-respect du système des castes en matière de relations sexuelles. Le Tantra est issu de cultes anciens de Déesses mères et de rituels de fécondité, il remonte aux origines ethniques dravidiennes et peut-être au-delà dans la préhistoire. La philosophie shivaïte a trouvé sa plus belle expression du VIIe au XIIe siècle de notre ère au Cachemire avant l'invasion musulmane et possède une figure de premier plan en la personne du philosophe Abhinavagupta. Dans l'est de l'Inde, en Orissa et au Bengale, s'est développé le culte de la Déesse noire Kali, la compagne inquiétante et rassurante de Shiva, sous son aspect terrible (Bhairava). Le grand saint du XIXe siècle, Ramakrishna, était un dévot de Kali. Les kapalikas, ascètes qui portent un bol provenant d'un crâne humain et hantent les champs de crémation, relèvent de la même mystique transgressive. L'École Kaula, c'est-à-dire «famille» ou «clan», prône un rituel sexuel explicite, l'emploi de substances interdites, viande, alcool ou fluides sexuels. En même temps, on peut parler de souverains et de royaumes tantriques, de palais et de temples tantriques, de civilisation tantrique à l'époque classique, en Inde, en Indochine et en Indonésie.
Le Tantra traite de l'élargissement du champ de la conscience. Depuis la nuit des temps, les yogins tantriques ont réalisé qu'il existe une force potentielle dans le corps physique, ils l'ont nommée Kundalini, «la lovée», la comparant à un serpent qui ne demande qu'à se déployer le long de la colonne vertébrale. Les Occidentaux ont appris l'existence de cette mystérieuse entité par l'ouvrage érudit et touffu d'Arthur Avalon, La Puissance du Serpent. L'auteur, qui se nomme en fait Sir John Woodroffe, était un juriste éminent de l'Empire britannique, juge à la Cour Suprême de Calcutta. Plus proche de nous, il faut compter avec le livre clair et inspiré de la regrettée Lilian Silburn, La Kundalini, l'énergie des profondeurs. Chercheuse au C.N.R.S., Lilian Silburn était une autorité prestigieuse dans le domaine du shivaïsme du Cachemire et, singulièrement, de l'immense philosophe Abhinavagupta. Son élève, le professeur André Padoux, directeur de recherches honoraire au C.N.R.S., est l'un des spécialistes européens reconnus du Tantra. Signalons enfin le philosophe David Dubois, qui vient de publier une importante monographie intitulée Abhinavagupta, la liberté de la conscience.

Présentation de l'éditeur :
Les tantras sont rédigés sous forme de dialogues entre les divinités masculines et leurs shakti (leurs aspects féminins). Ils contiennent également des indications sur les préceptes moraux, les rites et les instruments de méditation.
Tantra est un terme appliqué à un système métaphysique pratique originaire de la région himalayo-indienne. Dans ce système, on considère comme base de l'univers deux principes symbolisés par le couple masculin et féminin. Le Tantra traditionnel est une voie de transformation intégrale de l'être humain, qui passe par le corps et les cinq sens.
Les tantras, sans rejeter la sagesse ancienne, se présentent eux-mêmes comme l'enseignement ultime offrant la connaissance du monde et les pratiques les plus pointues dans le domaine de la spiritualité. Cette métaphysique repose sur deux principes : une présence omnisciente et une action de prise de conscience. De nos jours, par ignorance, on donne le nom de Tantra à des pratiques thérapeutiques sexologiques, souvent très éloignées de l'esprit du Tantrisme originel. Dans ce livre, l'auteur remet à leur place Tantrisme et rituels sexuels.

L'auteur :
Moine zen dès 1973, élève de Maître Taisen Deshimaru et traducteur de Chogyam Trungpa. En 1990 il devient directeur de la collection «Points-Sagesses» au Seuil.

Auteur(s)Vincent Bardet (Auteur)
EditeurDervy
Langue(s)Français
Dimensions (H x L)21,8 cm x 14 cm
Nombre de pages208
Poids307 g
Emplacement2.A
Code barre9782844549013
ISBN978-2844549013
Loading...